PAGE D'ACCUEIL A PROPOS DE NOUS INFORMATIONS INSCRIPTIONS FOIRE AUX QUESTIONS


Qu’est-ce qu’une rencontre ludique?
Voici un petit guide à l'attention des intéressés qui en seront à leur première visite. C’est vrai que le terme peut être assez vague merci… Mais on parle ici de gens qui se rencontrent pour jouer à des jeux de société, à des jeux de plateau, etc.

Des jeux de société? Comme Monopoly, genre? Parce que je n’ai plus l’âge de jouer au Monopoly…
Ben, heu, pas tout à fait. Il existe beaucoup, beaucoup de jeux de société – probablement plus que vous n’en avez idée. Tiens, allez jeter un coup d’oeil au palmarès du site BoardGameGeek Ah oui oui, je connais! comme les Colons de Catane, c’est ça?

Effectivement, c’est pas mal ça… Il s’agit bien d’un exemple classique de jeu de société «Européen moderne», et c’est sans aucun doute le plus connu du grand public. Ceci dit, saviez-vous qu’il date de 1995? Des dizaines de jeux similaires sont publiés à chaque année…

Es-tu en train de me dire que y’aurait des dizaines de jeux, aussi «cools», voire même plus, que Catane, et que je n’étais même pas au courant?
J’ai piqué votre curiosité? Parfait! Maintenant venez-nous voir!

C’est quoi au juste du jeu libre-service ?
Le «jeu libre-service» désigne tout simplement les rencontres où les gens jouent à ce qu’ils veulent, quand ils veulent, avec qui ils veulent. C’est par opposition au concept de «tournoi», tout simplement.

Mais encore?
En gros, des gens se portent volontaires pour prêter les jeux de leur collection personnelle. Vous pouvez donc aller choisir un jeu qui vous intéresse dans la «GROSSE pile», vous recrutez d’autres joueurs et vous allez vous asseoir à une table vide pour jouer. Voilà! On répète l’expérience encore et encore, jusqu’à 2h00 du matin le samedi… et jusqu’à 16h00 le dimanche.

Il existe plusieurs rencontres de ce genre?
Plusieurs groupes à travers le Québec organisent des rencontres plus petites plus informelles, à tous les mois, voire toutes les semaines. Parmi les évènements d'envergures (organisés pendant tout un weekend et qui reviennent annuellement), on compte:

Toutes ces rencontres ludiques ont été créées par des fans de jeux de société, sont administrées par des bénévoles, et mettent l’emphase sur le jeu pur et simple. Dans le cas de la foire du jeu de Longueuil, tous les profits iront aux programmes sportifs de l'école Gérard-Filion qui nous accueille.

Mais, euh, je ne connais personne, et je suis un peu timide…
C’est compréhensible, d’autant plus que la communauté de joueurs se connaît assez bien, ce qui peut être intimidant pour un débutant. Ceci dit, les participants sont aussi très ouverts aux nouvelles rencontres – après tout, on est là pour s’amuser, non? Si vous voyez qu’un groupe s’apprête à amorcer une partie qui vous intéresse, ne soyez pas intimidé et offrez-leur de vous joindre à eux; ils accepteront fort probablement. (Une des causes les plus probables pour expliquer un refus serait que le nombre maximal de joueurs est atteint). Alors, si ça ne marche pas, on essaie à la prochaine table, tout simplement.

Les gens prêtent leurs jeux à tout le monde? Ils n’ont pas peur de se les faire briser, ou même voler?
Même si les gens prennent soin de leurs jeux, le désir de partager leur passion avec d’autres prend le dessus, tout simplement. Qui plus est, les participants sont normalement très respectueux avec les jeux d’autrui; on invite ceux-ci à tout ranger dans le même état que lors de l’emprunt, à éviter nourriture & boissons à proximité des jeux, etc. Historiquement, le nombre d’incidents (jeux endommagés ou disparus) est demeuré faible.

Hé hé, moi aussi je vais prêter mes jeux!
Formidable! Vous aussi vous voulez faire partager votre hobby? C’est tout à votre honneur! Pour organiser un weekend ludique digne de ce nom, il faut parfois prévoir de 600 à 1000 jeux. Les organisateurs sont toujours à la recherche de "fournisseurs" de jeux et offrent des avantages à ces derniers. contactez-nous pour plus de détails.

Est-ce qu’on peut se faire expliquer un jeu?
Les organisateurs se rendent habituellement disponibles pour expliquer des jeux, mais de nombreux joueurs se font aussi un plaisir d’expliquer les règles de leur jeu favori.

Merci à Gilles Duchesne pour le texte original